Vous aimez les piments, mais la saison est courte et vous voulez en avoir jusqu'à la saison prochaine pour ensoleiller votre cuisine ?  Facile ! Il suffit de les lactofermenter. Ils garderont leur couleur, leur parfum, et tout leur piquant. 

 

piments

Pour un bocal de 75 cl :

Environ 500 g de piments (les miens sont des Cayenne, mais tous les piments conviennent, les doux et les forts)
Environ 30 cl de saumure à 3 %, soit 30 g de gros sel gris de mer pour 1 litre d'eau non chlorée

Si c'est la première fois que vous fermentez, il est indispensable que vous lisiez d'abord ceci :
Les consignes sur l'eau et le sel ICI (clic)

Les consignes sur le bocal ICI (clic)
Et les consignes sur les températures ICI (clic)

Préparez la saumure en faisant dissoudre le sel dans l'eau froide. Vous pouvez très bien préparer 1 litre de saumure, vous en aurez trop mais elle se garde indéfiniment et vous en aurez toute prête pour la prochaine fois.

Rincez les piments dans une passoire sous l'eau fraîche. Mettez-les bien serrés dans le bocal. Versez la saumure jusqu'à recouvrir les piments, jusqu'à environ 2 cm du haut du bocal (pour éviter les débordements car la fermentation fait augmenter le volume). Fermez hermétiquement le bocal avec son caoutchouc en place. Laissez fermenter à température ambiante 7 jours, puis stockez entre 15 et 25 degrés.

piments2

En version bicolore c'est joli sur une étagère !

Ils se conserveront plusieurs années tant que le bocal ne sera pas entamé. Après ouverture, gardez-les au frais, et ils se conserveront encore plusieurs mois si vous suivez ces précautions: prélevez-les au fur et à mesure de vos besoins avec un ustensile propre et ne remettez jamais dans le bocal un piment qui en a été sorti. Refermez tout de suite le bocal et remettez-le au frais.

Utilisez ces piments dans votre cuisine exactement comme des piments frais. Et le jus sera aussi piquant et pourra servir à assaisonner des plats.

Maintenant lisez et relisez les consignes pour ne pas paniquer lors du déroulement de la fermentation, c'est par ICI, (clic).