Oui, vous avez bien lu le titre : la peau de la pastèque, ça se fermente pour donner de délicieux pickles qui ont un petit goût de concombre et qui sont bien croquants. Zéro déchet : la fermentation c'est l'idée anti gaspillage par excellence.

pasteque1

Dans les chaleurs de l'été, la pastèque est un fruit agréablement rafraîchissant. Sa chair peu sucrée est gorgée d'eau. On la place au frigo et on la déguste comme ça, coupée en tranches, bien froide, tout simplement. Ou en sorbet, ou encore dans une salade de fruits ou en soupe froide. Et la peau ?  Vous la jetiez ?  Faites plutôt des pickles lacto-fermentés, comme en Amérique du Nord. Vous dégusterez ces pickles comme des cornichons en accompagnement des viandes et charcuteries. Avec la peau d'une seule pastèque, on fait au moins 4 pots de 500 ml. Si c'est pas économique, ça !

Pour 4 pots de 500 ml

1 l d'eau non chlorée
30 g de sel
La peau d'1 pastèque de taille moyenne
1 cuil. à soupe de graines de moutarde
1 cuil.à soupe de graines de fenouil (ou de carvi)
4 brins d'aneth ou de fenouil
4 gousses d'ail pelées et coupées en 2 dans la longueur

Si c'est la première fois que vous fermentez, il est indispensable que vous lisiez d'abord ceci :
Les consignes sur l'eau et le sel ICI (clic)

Les consignes sur le bocal ICI (clic)
Et les consignes sur les températures ICI (clic)

Préparez la saumure en faisant dissoudre le sel dans l'eau. Épluchez pour ôter la pellicule vert foncé et taillez la partie vert clair en morceaux. Mettez-les dans un bocal de taille adaptée, en alternant les aromates. Ils doivent remplir le bocal. Versez la saumure jusqu'à recouvrir les morceaux. Fermez hermétiquement et laissez fermenter 7 jours à température ambiante puis stockez entre 15 et 25°C. Vous pourrez y goûter après 15 jours environ.

 

pasteque2

On peut aussi très bien mettre d'autres épices que celles que j'ai indiquées : laurier, thym, aneth, poivre, cannelle, gingembre girofle... ou encore du curry ou curcuma qui va vous colorer tout ça en jaune vif.

Maintenant lisez et relisez les consignes pour ne pas paniquer lors du déroulement de la fermentation, c'est par ICI, (clic).